samedi 2 mars 2013

Tourte aux poireaux sauce roquefort

Une tarte au roquefort ? Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas trop fort ; cela apporte juste la petite touche qui suffit à sublimer le poireau et les noix donnent un peu de craquant bien sympathique !



Pour 8 personnes :

  • 300 g de pâte brisée
  • 300 g de poireaux
  • 100 g de roquefort
  • 1 poignée de cerneaux de noix
  • 2 oeufs + 1 jaune
Pour la béchamel :
  • 50 g de beurre
  • 50 g de farine
  • 10 cl de crème fraîche épaisse
  • 30 cl de lait
  • muscade
  • sel et poivre


Préparation :

Préparer la pâte brisée et la séparer en deux parties à peu près égales, et les étaler sur un plan de travail fariné.

Laver et couper les poireaux en petits tronçons.
Les faire cuire à la vapeur pendant 10 minutes.

Préchauffer le four à 190°.

Préparer la béchamel.
Hors du feu, ajouter le roquefort coupé en petits cubes et bien mélanger pour le faire fondre.
Ajouter 2 oeufs et mélanger à nouveau pour obtenir une sauce homogène.
Ajouter les poireaux et mélanger encore pour bien les incorporer.



Beurrer et fariner un moule à tarte.
Étaler une pâte brisée et la piquer à la fourchette.
Verser le mélange poireaux + sauce au roquefort.
Répartir par dessus les cerneaux de noix.

Recouvrir avec la 2ème pâte à tarte préalablement piquée à la fourchette.
Bien souder les bords et rouler le surplus sur le bord.
Mélanger le jaune d'oeuf avec un peu d'eau et badigeonner le dessus de la tourte.
Mettre au four pendant 35 minutes environ.
Déguster chaud.

Variante :
Cette tourte peut également se préparer avec des blettes.

Source : magazine Saveurs février 2012.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) En dessous dans Commentaire, cocher Nom/URL ou Anonyme
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Si vous avez un site, saisir son adresse dans URL, sinon laisser vide
5) Cliquer sur Continuer
6) Cliquer sur Publier

Et voilà ! Merci