lundi 2 janvier 2012

Bilan 2011


Voilà déjà un an que j'ai pris la résolution de mettre en place une nouvelle organisation. 

1 an, 12 mois, 52 semaines, 365 jours pour évoluer, progresser et mettre en place mon nouveau système.

Il est temps maintenant de faire le bilan pour voir le chemin parcouru, analyser les points positifs, étudier les problèmes rencontrés et améliorer petit à petit ma technique.

Je reprends donc mon classeur "emploi du temps" et ma fiche de bilan annuel.

Vous êtes prêts ? Et bien, c'est parti ....

Je revois mes bonnes résolutions 2011 ; c'était simple, je n'en n'avais qu'une seule : améliorer mon organisation. 

J'ai commencé par mettre tout à plat en faisant mon bilan existentiel, en définissant mes objectifs de vie.
Il faudrait plusieurs vies pour pouvoir tout faire, mais nous ne sommes pas des chats (on dit qu'ils ont 7 vies !) alors il faut faire des choix. J'ai donc listé tout ce que je voulais faire de ma vie.

J'ai ensuite analysé chaque item (moi, famille, maison, papiers, loisirs et profession) et cherché le but à atteindre pour chacun. Il faut que ce soit réaliste : on ne court pas après des chimères !
J'ai déterminé un processus d'évolution pour chaque thème, avec des étapes intermédiaires et pour chacune, les différentes tâches à accomplir.
Cependant, je n'ai pas trop progressé cette année puisque le seul objectif de l'année était "améliorer mon organisation", donc l'étude et la mise en place du système.

Dans un 3ème temps, j'ai préparé des plannings où j'ai listé toutes les tâches récurrentes (hebdomadaires, mensuelles et annuelles) et j'ai créé mes routines quotidiennes. Pour chaque tâche, j'ai chronométré le temps qui m'était nécessaire, pour avoir une estimation et pouvoir planifier plus facilement mon emploi du temps.

J'ai créé mon classeur "emploi du temps", la référence de mon organisation.
Avec mes différentes fiches, je prépare ma journée, ma semaine, le mois à venir à partir de mes plannings, de mon agenda (où j'ai noté mes rendez vous) et de mon carnet de notes (liste de tâches non récurrentes et urgences).

Enfin, pour qu'un système fonctionne, il faut prendre le temps de faire des bilans intermédiaires : en fin de journée, une fois par semaine, tous les mois et bien sûr tous les ans.
Il est nécessaire de faire le point des problèmes rencontrés pour réajuster ma technique et d'éliminer les tâches devenues obsolètes.
Je préfère faire un bilan écrit car je suis alors obligée de formuler mes constats et impressions. Cela permet souvent de trouver la solution aux problèmes.

Pour le bilan de fin d'année, je reprends tous mes bilans mensuels pour faire une synthèse de ma progression, mais également des évènements qui se sont passés dans l'année.

Voilà, je sais que ce système peut sembler lourd à mettre en place, mais cela se fait doucement, tranquillement.
J'ai réajusté mon système tout au long de l'année et les bilans intermédiaires permettent de voir le chemin parcouru.
Cette technique m'aide également à prendre du recul par rapport à mon existence, de ne plus m'arrêter sur des broutilles et de retenir l'essentiel :

Arrêter de courir, profiter du temps présent et des gens que j'aime !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) En dessous dans Commentaire, cocher Nom/URL ou Anonyme
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Si vous avez un site, saisir son adresse dans URL, sinon laisser vide
5) Cliquer sur Continuer
6) Cliquer sur Publier

Et voilà ! Merci