dimanche 9 octobre 2011

L'ile noire


Nous continuons aujourd'hui la visite de la baie de Morlaix, avec l'ile noire.


Cette petite ile se situe juste à côté du château du Taureau et mesure une soixantaine de mètres de long pour une douzaine de large.


 
 





Elle est presque entièrement submergée à la pleine mer et on peut l'atteindre à pied depuis la pointe de Barnenez lors des grandes marées.

Elle aurait inspiré Hergé lors de sa visite à Locquénolé, un petit port à l'entrée de la rivière de Morlaix, pour la création de son 7ème album.

C'est un amer important puisque son phare, en alignement avec le phare de la lande, donne l'entrée du chenal de Tréguier pour atteindre Morlaix.
(un amer est un objet fixe sur la côte qui sert de point de repère pour les marins)

Morlaix était le port de commerce le plus vivant de toute la Bretagne nord au 19ème siècle et en 1841, les marins de commerce réclamèrent des feux pour éclairer les passes d'accès au port. 
En 1844, la construction du phare commence et les premiers gardiens sont nommés en novembre 1845. 
Cependant, la vie y est difficile et les gardiens sont mal payés.
En 1938, le phare deviendra automatique, alimenté au propane, puis sera électrifié en 1973. (source : phares de France)

Pour les techniciens, vous trouverez son fonctionnement complet ici.
En effet, son principe a en été un sujet d'examen au bac SSI en 2005 (voir le sujet).



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) En dessous dans Commentaire, cocher Nom/URL ou Anonyme
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Si vous avez un site, saisir son adresse dans URL, sinon laisser vide
5) Cliquer sur Continuer
6) Cliquer sur Publier

Et voilà ! Merci